Informations pratiques

 

Les missions d’une durée minimum de 1 mois et de maximum 1 an sont individuelles et personnalisées au volontaire. Le volontaire est pris en charge dès son arrivée à l’aéroport par un bénévole référent et sera suivi par celui-ci tout au long de sa mission. En cas de besoin celui-ci pourra se rendre sur le lieu de la mission ou accompagner le volontaire là où il souhaite aller, dans la limite de sa disponibilité. 

Combien de temps ? 

Quel type de mission ?

 

Le volontaire nous fait part de son projet en lien avec sa profession ou dans un domaine qui l’attire. Nous mettons alors en place avec lui une mission en essayant de répondre au maximum à sa demande. Cela peut être une mission dans un orphelinat pour aider aux tâches quotidiennes, à la cuisine, l’aide aux devoirs de maison dans différentes matières, faire des jeux avec les enfants, proposer des ateliers bricolage, chansons. 

 La mission peut également prendre place dans le milieu scolaire, en secondant un instituteur dans une classe de maternelle ou primaire. Cela peut aussi être de proposer des activités sportives aux enfants d’un village les mercredis et week-ends. Ou encore sensibiliser la population sur certains sujets comme la santé, l’hygiène, la protection de l’environnement… Il y a autant de possibilités de missions qu’il y a de volontaires ! Nous gardons cependant la possibilité de recadrer la mission demandée si celle-ci nous paraît difficile à réaliser. 

Où va se passer ma mission ? 

Le volontaire peut vouloir rester dans la capitale, Lomé ou s’immerger dans un village. Dans tous les cas, celui-ci sera logé dans une famille d’accueil connue par l’association pour être au plus près de la réalité. Même si nous choisissons toujours des logements décents, le confort n’est pas le même en Afrique qu’en occident, il est important que le volontaire en ait conscience. Il se peut par exemple qu’il faille puiser l’eau au puit pour la vaisselle, la toilette ou les sanitaires. Egalement, l’électricité, n’est pas toujours présente dans les maisons de village.  

Comment faire mon visa ?

Vous partez pour mission au Togo, grâce à la plateforme  « Togo Voyage » vous pouvez facilement faire la demande visa.

Cliquez sur Procédure de voyage - Voyage Togo (gouv.tg)

Quels vaccins faut-il faire ? Et le palu ? Le coronavirus ? Et les moustiques ?!

 

 

L’hépatite A et la fièvre jaune sont les principaux vaccins à réaliser avant de partir. Nous vous invitons à vous rapprocher du centre de vaccination le plus proche de chez vous. Les professionnels vous indiqueront les précautions à prendre concernant les vaccins, le traitement antipaludéen et quoi emporter dans votre trousse à pharmacie. 

Concernant le coronavirus, vous devrez vous renseigner sur les éventuels dépistages à réaliser avant et/ou après votre départ. Nous pourrons bien évidemment vous aider dans vos recherches. 

Les moustiques ne sont pas à négliger ! Outre le traitement antipaludéen, vous devrez prendre quelques précautions pour les tenir à distance : vêtements longs pour les soirées, spray anti moustique, moustiquaire pour la nuit… 

Quoi emmener dans ma valise ?

 

Pas facile de se projeter dans un pays où l’on n’a jamais mis les pieds. Quelles sont les habitudes vestimentaires, vis-à-vis de la culture, mais aussi du climat ? Dois-je apporter un duvet ? Et du matériel pour faire des activités avec les enfants ?... Nous pourrons vous fournir, si vous le souhaitez, une liste pour vous aider à boucler vos valises. 

Et pour la nourriture ? 

 

Les repas sur le lieu de la mission sont compris dans le « forfait ». Les repas en dehors de la maison, que ce soit en semaine ou pendant les week-ends sont à la charge du volontaire. Les repas concoctés par la famille seront variés et vous permettront d’apprendre à connaître les plats typiques et traditionnels. Le volontaire pourra aider à la cuisine et peut demander à modifier le menu de la journée en le faisant suffisamment en avance. Si le volontaire a des intolérances, il est important qu’il nous en fasse part au préalable et qu’il n’hésite pas à en parler à son référent sur place et à la personne qui cuisine. 

Comment communiquer avec mes proches ? 

 

Il est préférable de couper vos données mobiles avant votre arrivée à Lomé pour éviter toute connexion qui pourrait vous coûter très cher ! Si vous souhaitez communiquer avec vos proches pendant votre séjour, le mieux est d’acheter une carte sim en arrivant que vous pourrez mettre dans votre téléphone à la place de l’actuelle. Il y a deux principaux opérateurs : Moov et Togocel. Une fois la carte sim achetée (moins de 10€), vous pourrez la recharger avec un forfait internet. Vous pourrez alors écrire ou appeler vos proches via Whatsapp, Messenger ou une autre application passant par internet. Vous pouvez choisir un forfait de quelques mégas ou un forfait au mois. Vous pourrez racheter du forfait autant de fois que nécessaire un peu partout dans les petites épiceries. Le bénévole référent pourra vous expliquer cela plus en détail une fois sur place. 

Quelle langue parle-t-on au Togo ?

 

53 dialectes sont parlés au Togo. Dans le sud du pays, la langue la plus parlée est l’éwé ou le mina (un dérivé de l’éwé, parlé à Lomé). Mais le français est la langue officielle permettant à tous les togolais de se comprendre. C'est aussi la langue parlée à l’école et dans les administrations. Une grande partie des togolais maîtrisent donc le français, surtout la jeune population. Il se peut cependant que dans les villages vous rencontriez des habitants ne comprenant que leur dialecte. Les enfants apprennent le français à l’école mais parlent une autre langue à la maison, ce qui fait que certains ont plus de mal que d’autres à le comprendre, le parler, ou l’écrire. Durant votre mission, vous pourrez aider ces enfants à s’améliorer en leur parlant le français.  

  • La préparation de la mission sur le terrain 

  • Le trajet de l’aéroport à l’hébergement à l’arrivée et inversement au départ 

  • Une fête de bienvenue et une fête de départ 

  • L’hébergement à Lomé à l’arrivée et au départ 

  • Une journée de découverte de Lomé à l’arrivée 

  • Le trajet de Lomé au lieu de la mission 

  • Le logement sur le lieu de la mission 

  • La nourriture 3 fois par jour sur le lieu de la mission 

  • Les poches d’eau minérale 

  • Les visites du ou des bénévole(s) référent(s) au volontaire durant toute la mission 

  • Déplacements à l’hôpital en cas de maladie 

Ce qui est compris dans mon forfait : 

Comment se passent les week-ends ? Que puis-je faire sur mon  temps libre ? 

 

 

La mission comprend les activités effectuées pendant la semaine, le logement et la nourriture. Le volontaire peut demander à effectuer des excursions les week-ends pour découvrir le pays. Ces excursions seront à mettre en place avec le bénévole référent. Les frais liés à l’excursion pour le volontaire et son accompagnateur sont à la charge de ce premier (couchage, transport, frais de visite…). L’association, ni l’accompagnateur ne pouvant prendre en charge ces frais, celui-ci ayant déjà visité tous ces lieux plusieurs fois. L’excursion peut être de visiter les champs de café-cacao, le village voisin, faire une randonnée, se baigner dans une cascade, aller à Lomé pour connaître le grand marché et le marché des fétiches, observer le travail artisanal des potières, des fabricants de savon naturel et des forgerons, visiter le nord du pays pour y voir les maisons tamberma (châteaux traditionnels en terre crue), y toucher des éléphants, faire un tour en 4x4 dans une réserve naturelle pour y voir des animaux sauvages,... Mais le volontaire peut également décider de rester sur le lieu de sa mission pendant les week-ends. Pendant son temps libre, le volontaire peut faire ce qu’il souhaite. Nous déconseillons cependant fortement les déplacements seuls et nous imposons de toujours informer une personne (soit la famille d’accueil ou le bénévole référent) du lieu où il est.  

Si une relation amoureuse devait naître entre le volontaire et une autre personne sur place, l’association décline toute responsabilité et ne pourra pas intervenir.  

 

 

Le franc cfa est la monnaie utilisée au Togo, reste de la colonisation française. 1 euro est égale à environ 656 Fcfa. Vous pouvez changer votre argent en France avant de partir ou le changer en arrivant à Lomé. Si vous ne souhaitez pas avoir trop d’espèce sur vous, vous pouvez également retirer des Fcfa au distributeur avec votre carte bancaire au fur et à mesure de vos besoins. Il peut être judicieux de voir avec votre banque quels seront vos frais en cas de retrait depuis le Togo pour ne pas avoir de surprise !

Quelle est la monnaie au Togo ? 

  • Billet d’avion du volontaire 

  • Le visa 

  • Le passeport 

  • Les vaccins 

  • Le traitement antipaludéen et les divers médicaments  

  • La carte Sim et le forfait internet  

  • Achats de souvenirs 

  • Les excursions 

  • Les repas en dehors de la famille d’accueil 

  • Les transports personnels 

  • Les éventuels frais en cas d’hospitalisation (votre assurance maladie vous remboursera les frais que vous devrez avancer) 

  • Tous les autres frais qui se rapportent à la préparation de votre voyage 

Ce qui n'est pas compris dans mon forfait :